DEVIS SUR MESURE Appel gratuit
Voyage Vietnam, Voyage sur mesure au Vietnam, Voyage au Vietnam sur mesure

Accueil / Vietnam / Cao Bang

Cao Bang

Dans les confins de l’extrême Nord, la province de Cao Bang, montagneuse et couverte de jungle, évoque une contrée lointaine et mystérieuse. Cette province limitrophe de la Chine offre des paysages vallonnés et pittoresques à couper le souffle : pics calcaires recouverts de rizières, vestiges historiques... Le marché est un grand point de rencontres et d’échanges pour les différentes ethnies qui peuplent la région (Tay, Hmong, Dzao, Nung, Lo Lo…)

1. Meilleure période pour voyager à Cao Bang

En mars, avril et mai : Première bonne saison. C’est fini la saison du crachin. Les chemins sont moins humides et on peut avoir un beau temps

En octobre et novembre : Meilleure période pour effectuer un voyage classique ou un circuit hors des sentiers battus. 

2. Comment aller à Cao Bang ?

Située à 280km d’Hanoi, 150km de Lang Son, 140km de Ba Be, la province de Cao Bang est une halte indispensable pour ceux qui veulent découvrir le Nord-Est. Ses pitons karstiques, ses ethnies minoritaires, ses villages authentiques, ses chemins de trekking et ses sites historiques vous offrent un large choix de voyage. N’hésitez pas à faire une boucle : Hanoi – Ba Be – Cao Bang – Lang Son – baie d’Halong en voiture ou en moto pendant quelques jours. Si vous avez moins de temps, prenez un bus local qui part d’Hanoi (station de Mỹ Dinh ou de Giap Bat) vers 8h du soir et vous arriverez à Cao Bang le lendemain matin. 

3. Que faire à Cao Bang ?

3.1. Découvrir les chutes de Ban Gioc 

Il s’agit de l'un des sites les plus célèbres du Vietnam. Les chutes de Ban Gioc s'étalent sur trois niveaux et plus de 300 mètres de large. La frontière entre le Vietnam et la Chine se trouve au milieu des chutes d’eau et de la rivière. La partie gauche étant partiellement cachée depuis la terre, des radeaux de bambou vous emmèneront au milieu de la rivière pour pouvoir admirer les chutes dans toute leur splendeur.

Découvrir les chutes de Ban Gioc 

3.2. Visiter la grotte de Nguom Ngao

La grotte de Ngom Ngao s'étend sur 3 kilomètres jusqu'aux chutes de Ban Gioc. Habituellement, on ne visite que les 400 premiers mètres avec guide (50 000 dong) mais, si vous insistez, il vous emmènera jusqu'à "l'entrée secrète" des chutes (2 heures de marche AR).

Visiter la grotte de Nguom Ngao

3.3. Rencontrer les forgerons à Phuc Sen

Phuc Sen est une commune de l’ethnie Nung dans la province montagneuse de Cao Bang. Sa particularité : le métier de forgeron qui s’y transmet de générations en générations depuis des centaines d’années. Les Nung ont une façon qui leur est propre de pratiquer ce métier et leurs produits sont très réputés pour leur qualité. Les habitants sont particulièrement fiers de ce métier traditionnel légué par leurs ancêtres.

Rencontrer les forgerons à Phuc Sen

3.4. Parcourir le site historique de Pac Bo

C’est ici que se trouve la grotte de Côc Bo où vécut le Président Hô Chi Minh pendant près de 4 ans à son retour en 1941. Il y baptisa plusieurs lieux dont les plus connus sont le mont Karl Marx et le ruisseau Lénine. Aujourd’hui, cet endroit est sacré pour les Vietnamiens.

Parcourir le site historique de Pac Bo

3.5. Randonner dans le pays des pics calcaires à Dong Khe et That Khe

Pour beaucoup, la province de Cao Bang se résume à la baie d’Along. Certes, le sublime paysage de ce site classé tient de l’expérience inoubliable, mais les hauteurs de l’arrière-pays vous épargneront l’affluence touristique et ne manqueront pas de vous fasciner avec leur beauté sauvage

 Randonner dans le pays des pics calcaires à Dong Khe et That Khe

4. Que saviez-vous?

La guerre sanglante le long de la RC4 et le désastre de Cao Bang

Le matin du 16 septembre 1950, le jour même où le général Alessandri reçoit les instructions relatives au plan d’évacuation des postes de la RC4 (route coloniale no4), le Viêt-minh lance une attaque sur le poste de Dong Khê.  Les 300 défenseurs, essentiellement deux compagnies du 3èmeREI (Régiment étranger d’infanterie), seretrouvent face à une marée de 10 000 hommes soutenus  par une masse d’artillerie jamais vue jusqu’alors. Le 18 au matin, malgré une résistance acharnée, sans renfort, la garnison est  submergée, le poste de Dong Khê tombe. 
De son côté, la colonne Charton, partie le 3 octobre, progresse lentement sur la RC4. Aux trois bataillons se sont joints 500 civils vietnamiens et chinois qui voulaient partir avec la garnison. Le 4 au matin, arrivé aux portes de Nam Nang, le colonel Charton apprend que la colonne Lepage n’a pas pu prendre Dong Khê et qu’elle ne viendra pas à sa rencontre. Il faut alors quitter la route, abandonner le matériel et s’engouffrer dans les massifs, prendre les pistes pour tenter de faire la jonction avec « Bayard ». Le 6, Charton et ses hommes arrivent aux cotes 590 et 477 sans avoir subi d’accrochages trop rudes. Ils reçoivent l’ordre d’y stationner : c’est le groupement «Bayard » qui est chargé de forcer le passage de Coc Xa pour les y rejoindre.
Après la jonction, l’après-midi du 7 octobre, le colonel Charton tente de mener en personne une reconnaissance pour chercher un passage à l’est vers Ban Ca. Il est blessé lors d’une embuscade et fait prisonnier. Le soir, face à la situation désespérée, le lieutenant-colonel Lepage donne l’ordre de se mettre en marche et de tout tenter, par l’infiltration ou en combattant, pour rejoindre That Khê. La nuit tombée, les deux groupements se mettent en marche en plusieurs colonnes. Toutes les formations sont accrochées par les troupes de Giap. Le colonel Lepage est fait prisonnier, le commandant Segretain est blessé mortellement. Les colonnes Lepage et Charton sont anéanties. 

Pertes: Vietminh : 1500 tués et blessés; France : 2000 morts, blessés et disparus, 3000 prisonniers

Résultats: La bataille de la RC4 a entraîné la mort de plus de 4 000 hommes et a montré la puissance de l’armée du Viêt-minh qui peut dorénavant s’appuyer sur la Chine, dont la frontière avec le Tonkin est libre pour le passage des hommes et des armes. Giap affirme bientôt pouvoir prendre Hanoï et le delta du fleuve Rouge. 
 

Voyages concernés


15 jours
DANS LE NORD DU TONKIN | Hors des sentiers battus au Vietnam
Vietnam TourHors sentiers battus
De 699€/pers
DANS LE NORD DU TONKIN

Deux semaines pour découvrir le Tonkin en profondeur : ses superbes paysages,...

10 jours
AUX ABORDS DE LA FRONTIERE CHINOISE ET LA BAIE D’HALONG
Vietnam TourTrekking
De 752€/pers
AUX ABORDS DE LA FRONTIERE CHINOISE ET LA BAIE D’HALONG

Ce voyage vous emmène à la découverte des hauteurs de l’arrière-pays, loin du tourisme de masse...

16 jours
DU SOMMET DE L’INDOCHINE À LA BAIE D’HALONG | 16 jours
Vietnam TourTrekking
De 1230€/pers
DU SOMMET DE L’INDOCHINE À LA BAIE D’HALONG

Ce voyage vous propose une immersion complète dans le quotidien des ethnies minoritaires du Nord du Vietnam...

DEVIS SUR MESURE
Đang online: